#18 – J’optimise la température de ma pièce

Photo #18 - Graphisme

Des économies pour la planète

Chaque année en France, l’énergie consommée pour le logement génère l’émission d’environ 57 millions de tonnes de CO2, soit 16% du total des émissions nationales.

En 2015, le chauffage représentait 68% de la facture de consommation d’énergie des ménages français, c’est le deuxième poste de consommation d’électricité (46 TWh/an) soit l’équivalent de la production de 8 centrales nucléaires.

Nous disposons de 58 réacteurs nucléaires sur le territoire qui produisent près de 75% de notre électricité (voir la carte) :

  • 4 de 1 450 MW
  • 20 de 1 300 MW
  • 34 du 900 MW

1 réacteur de 900 MW produit chaque mois 500 000 MWh, soit 6 TWh/an.

Des économies pour le porte-monnaie

En 2017, les foyers français ont payé 1 683€ en moyenne pour se chauffer.

L’adoption de gestes simples peut permettre de réduire de près de moitié votre facture, sans altérer votre confort. Par exemple, au delà de 20°C on estime que chaque degré supplémentaire coûte en moyenne 7%.

Les températures recommandées sont de 16°C la nuit et entre 19 et 21°C dans les pièces de vie en journée. Notez à l’arrivée de l’hiver que notre corps à besoin d’environ une semaine avant de s’acclimater à une nouvelle température !

Les gestes à adopter, selon Famille à énergie positive, pour réduire votre facture d’énergie : 

  • Dépoussiérer les radiateurs : jusqu’à -10%,
  • Purger les radiateurs,
  • S’équiper d’un thermostat d’ambiance et le programmer selon son occupation : jusqu’à -15%,
  • Calfeutrer les fenêtres et les portes : de -5 à -8%
    • Installer des rideaux épais aux fenêtres des pièces (ne pas couvrir les radiateurs) ;
    • Vérifier les montants des fenêtre et des portes (joints…),
  • Baisser la température d’1° C : -7%,
  • Baisser le chauffage de 3 à 4°C la nuit et pendant les absences de plus de 2 heures : jusqu’à -25%,
  • Fermer les volets la nuit : jusqu’à -10%,
  • Fermer les portes des pièces chauffées : jusqu’à -6%,
  • Ne pas chauffer (ou surchauffer) les pièces inutilisées,
  • Aérer 5 minutes/jour, l’air humide consomme plus d’énergie pour être chauffé que l’air sec.

Les Petits Calculs (Savants)
Infographie #18.jpeg

Calculs basés sur une facture annuelle de 1 683€

Pour aller plus loin :
Défi Familles à énergie positive
ADEME – Comment mieux se chauffer 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s